Archive pour la catégorie ‘A la une’

Les prochaines rencontres du Club Décision DSI se tiendront le 13 avril

logo-club-decision-dsiLes prochaines Rencontres de l’innovation technologique du Club Décision DSI seront l’occasion de découvrir une dizaine d’acteurs IT choisis par un collège de DSI membres.

Lire la suite de cette entrée »

Un moteur de partage d’expériences au cœur du réseau social

Helpdsi-photo-articlePar le biais d’un formulaire structuré, il permet notamment de solliciter l’expertise des membres sur la base d’un projet de déploiement précis. De nombreux DSI membres ont déjà initié cette démarche.

Lire la suite de cette entrée »

Secteur numérique: les femmes DSI ne sont pas des ovnis!

veronique-presidente-club-decision-dsi

Seules 27% de femmes occupent ces postes. Pourtant, dans cet univers très masculin, Véronique Daval, présidente du Club Décision DSI, a su faire sa place et imposer son style.

Lire la suite de cette entrée »

Interview exclusive de Mouloud Dey, Directeur Business Solutions de SAS

Mouloud Dey

Mouloud Dey

Bonjour Monsieur Dey, les objets connectés sont-ils en train, réellement et commercialement, de conquérir notre quotidien ?

Avant toute chose, il faut comprendre que les objets connectés induisent des algorithmes.
Et pour faire comprendre les algorithmes actuels, il faut revenir sur leur évolution. Les premiers algorithmes servaient surtout à établir des  mesures dans une logique descriptive.

Celle-ci a petit à petit fait place à une logique de modélisation prédictive, qui permet par exemple d’anticiper  des comportements en marketing ou bien des défaillances dans l’industrie. On établit parfois des techniques prescriptives, pour recommander et/ou exécuter des actions Les objets connectés peuvent aujourd’hui s’inscrire dans ces trois logiques algorithmiques.

Il est vrai que les algorithmes sont de plus en plus nombreux, mais si certains d’entre eux  sont  décriés pour leur usage intrusif, bon nombre d’autres sont extrêmement utiles, tels que ceux qui sont pensés pour faciliter notre quotidien ou ceux qui servent à anticiper des épidémies. Dominique Cardon, qui a étudié le sujet dans son livre A quoi rêvent les algorithmes, nos vies à l’heure des big data a également expliqué que plutôt que de critiquer les algorithmes, il valait mieux essayer de comprendre ce qu’ils faisaient et en quoi ils modifiaient notre société.

Qu’en est-il des drones, et de leur utilisation commerciale ?

Les algorithmes favorisent de plus en plus la multiplication des drones et de leur utilisation.
Par exemple, les drones de Delair-Tech, dont le co-fondateur Benjamin Benharrosh était également présent lors de cette conférence, sont capables de prendre des dizaines de  milliers de photos par vol, et de délivrer trois types de services : des services topographiques, des services pour l’agriculture (prédiction de rendement, détection de
maladies…) et des services pour l’inspection d’infrastructures.

Leur utilisation commerciale peut être amenée à s’élargir considérablement, cependant les réglementations liées à leur utilisation en est seulement à ses débuts, ce qui pourrait constituer un frein à cette expansion, comme l’a rappelé Benjamin Benharrosh.

Quand pensez-vous voir des robots partout en France, dans quel laps de temps ?

Comme l’a expliqué Alain Bensoussan dans son ouvrage Droits des robots et comme il l’a rappelé lors de la conférence, les robots sont déjà présents dans notre société, et ils sont de plus en plus performants, à la fois en termes de mobilité (par les capteurs) et en termes de décision (par les algorithmes). Si nous n’avons pas encore de robot médecin, a-t-il précisé, il faut savoir que les algorithmes donnent en moyenne de meilleurs diagnostics de cancer que les humains.

Pour tous ces objets connectés, pensez-vous que les bandes passantes auront un débit suffisant ?

Non, il y a certainement de nouvelles approches à adopter qui dépendront  des natures d’objets et des besoins d’interopérabilité entre les objets. Une grande majorité d’objets communiqueront un faible volume d’information unitaire qui ne justifie pas forcément de très haut débit. En revanche le nombre global d’échanges entre les objets et
les plates-formes va lui nécessairement exploser. Il y donc la place pour des initiatives de type SIGFOX ou LORA  privilégiant le bas-débit .

Concernant le petit déjeuner du 10 Février, quelles sont les thématiques qui ont été les plus développées ?

Le thème de ce petit déjeuner était « Objets connectés, drones, robots et société de l’information : comment les algorithmes façonnent notre avenir ». La première nécessité est de comprendre les algorithmes, afin de comprendre les fantasmes qu’ils alimentent, ce qu’ils modifient dans notre quotidien, et enfin comment ils peuvent influencer nos
représentations.

Souvent considérés comme des « boîtes noires », les algorithmes sont devenus objets de fantasme : on les imagine omnipotents, dotés d’un pouvoir prédictif infaillible, mettant à mal notre libre arbitre et nos libertés individuelles… Lors du dernier Club nous avons abordé ces thématiques et tenté de répondre à certaines questions autour de ce sujet. Faut-il s’émouvoir de la prolifération et de la complexité croissante des algorithmes ? Quelles questions nouvelles pose la multiplication des objets connectés, drones et autres robots, à l’heure où la Google Car vient d’obtenir son permis de conduire ? Nous avons tenté de définir le modèle de société que nous voulons choisir à l’heure des big data et de l’intelligence artificielle.

Est-ce un évènement qui sera organisé régulièrement  par “Le Club” ?

En lançant Business-analytics-info.fr, l’idée était de créer un site d’information qui aiderait les décideurs à mieux comprendre les apports de la business analytics dans les métiers de l’entreprise, et à les soutenir dans leur vision prospective. Fort d’un fond documentaire comprenant plus de 500 articles, ce site décide d’aller plus loin en créant « LE CLUB » : un lieu d’échanges et de débats sur des thèmes d’actualité dans lesquels l’analyse des données
tient toute sa place. Nous tentons d’organiser des événements semblables à raison de deux fois par an, cependant les aléas de l’actualité et les variations des centres d’intérêts des médias sont susceptibles d’influer sur ce rythme. Nous nous penchons d’ores et déjà sur la prochaine conférence de 2016 et espérons en organiser une troisième à la fin de l’année.

Votre mot de la fin ?

En conclusion de la conférence, nous avons souligné le danger que peut représenter l’autonomie croissante des algorithmes sur certains sujets. En ce sens, il est  important de pouvoir repasser « en mode manuel ».  Certains  algorithmes prescriptifs  proposent  d’ailleurs à leurs utilisateurs de choisir entre différentes alternatives permettant ainsi aux utilisateurs de garder  le contrôle.

Propos recueillis par Laurent Amar

MWC : Oral-B dévoile Oral-B GENIUS, la première brosse à dents électrique connectée au monde qui guide le brossage

Oral-B GENIUS

Oral-B GENIUS

Aujourd’hui lors du GSMA Mobile World Congress (MWC) 2016 organisé à Barcelone, Oral-B dévoile sa toute dernière innovation qui révolutionne l’hygiène bucco-dentaire : Oral-B GENIUS, le système de brossage connecté le plus abouti du marché mais aussi le plus connecté de la gamme Oral-B.

La nouvelle brosse à dents connectée Oral-B GENIUS est équipée de la technologie de détection de position afin de n’oublier aucune zone. Cette innovation réunit des capteurs de mouvement perfectionnés, intégrés dans la brosse ainsi qu’une reconnaissance vidéo couplée à la caméra du smartphone, pour une détection parfaite des zones de brossage.

Grâce à l’Oral-B App 4.1, les utilisateurs peuvent consulter en temps réel l’analyse du brossage pour chaque zone de leurs dents, ainsi que des indications sur la pression exercée et la durée du brossage. Ces fonctionnalités, combinées à la technologie d’oscillo-rotations-pulsations et aux brossettes rondes uniques, permettent aux utilisateurs d’optimiser au maximum leur hygiène bucco-dentaire.

 Pour un brossage conforme aux recommandations des dentistes

« Les patients ne se brossent pas les dents correctement, même s’ils sont convaincus du contraire. Ils exercent une pression trop forte, la durée de brossage est insuffisante et certaines zones sont oubliées. Ce nouveau système de brossage nous aide à guider les patients afin d’obtenir un brossage optimal, et permet d’améliorer les trois principaux axes de brossage qui affectent l’hygiène bucco-dentaire du patient, » déclare Jose Nart, chirurgien-dentiste. « L’Oral-B GENIUS et son application marquent une nouvelle ère du brossage : les utilisateurs sont informés de ce qui se passe réellement à chaque fois qu’ils se brossent les dents et ils bénéficient de recommandations en temps réel, afin d’améliorer chaque session de brossage. Désormais, nos patients pourront mettre en pratique chez eux un rituel de brossage accompagné de conseils professionnels, comme s’ils étaient chez le dentiste. »

 Des dents saines grâce à des conseils numériques ciblés

À terme, un brossage inefficace peut entraîner des problèmes bucco-dentaires, comme l’apparition de caries voire un déchaussement précoce. Avec l’Oral-B GENIUS, les utilisateurs peuvent contrôler activement leur brossage à l’aide de l’application Oral-B App 4.1. De plus, l’analyse en temps réel apporte des indications concrètes. En effet, elle permet aux utilisateurs de respecter les deux minutes de brossage recommandées par les professionnels, de ne pas exercer une pression trop forte lors du brossage et, grâce à la nouvelle technologie novatrice de détection de position, de ne jamais oublier les zones les plus souvent délaissées.

Oral-B GENIUS

Oral-B GENIUS

Une technologie conçue pour respecter le temps de brossage recommandé, ne pas exercer de pression trop forte et n’oublier aucune zone.
La brosse Oral-B GENIUS est équipée des fonctionnalités les plus perfectionnées du marché, afin d’aider les utilisateurs à améliorer leur rituel quotidien de brossage :

·         La technologie de détection de position : des capteurs intégrés dans la brosse à dents et couplés au smartphone détectent et identifient les zones nettoyées par la brosse à dents. Selon une étude réalisée par Oral-B, dans plus de 80 % des cas, la durée de brossage des dents est insuffisante dans au moins une zone et dans 60 % des cas, les molaires du fond sont totalement oubliées ou insuffisamment brossées. Couplée à l’application Oral-B App 4.1, la technologie de détection de position intégrée dans l’Oral-B GENIUS contrôle la position de la brosse et montre à l’utilisateur comment brosser toutes les zones uniformément.

·         La technologie avec oscillations, rotations et pulsations : la technologie exclusive d’Oral-B effectue une action de nettoyage sur chaque dent tandis que la brossette ronde permet d’atteindre les zones souvent difficiles d’accès, pour un brossage plus efficace qu’avec une brosse à dents manuelle classique car il élimine jusqu’à 100% de plaque dentaire en plus*.

·         La triple technologie de capteurs de pression : L’exercice d’une pression excessive lors du brossage est l’une des principales causes d’abrasion du tissu gingival. Certains utilisateurs de brosses à dents manuelles exercent une force deux fois supérieure à la pression recommandée. Or, cette habitude peut s’avérer nocive pour les gencives. Grâce à cette technologie, les utilisateurs peuvent protéger leur gencives contre les brossages agressifs : un indicateur de pression lumineux signale une force de brossage excessive, la vitesse de rotation de la brosse à dents diminue alors automatiquement et les pulsations s’arrêtent. Ainsi, avec le système d’accompagnement Oral-B, jusqu’à 93 % des personnes pratiquant un brossage agressif ont adopté un brossage plus doux. De plus, ce système a permis de réduire jusqu’à 88 % le temps de brossage trop énergique.

·         Le minuteur professionnel : Une étude scientifique indépendante suggère qu’un brossage uniforme de l’ensemble de la bouche est plus important qu’un temps de brossage prolongé[3]. Même lorsque la brosse à dents n’est pas connectée à l’application, le minuteur professionnel Oral-B émet un signal toutes les 30 secondes afin d’aider l’utilisateur à respecter les deux minutes de brossage recommandées par les professionnels. En moyenne, les utilisateurs de l’Oral-B App consacrent 2 minutes et 27 secondes[4] au brossage, contre moins d’une minute pour les détenteurs de brosses à dents manuelles.

Oral-B GENIUS

Oral-B GENIUS

La brosse à dents connectée Oral-B GENIUS assure des sessions quotidiennes de brossage plus efficaces, conformes aux recommandations des professionnels. Celle-ci est parfaitement adaptée aux modes de vie de plus en plus connectés des utilisateurs, le nombre d’adeptes des technologies mobiles étant croissant. Cette brosse à dents est l’alliée idéale de tous ceux qui souhaitent bénéficier d’un accompagnement personnalisé, fiable, mobile et efficace pour optimiser leur routine de soins dentaires. En témoignent ses multiples atouts :

·         Un étui de voyage intelligent et élégant permet de recharger à la fois la brosse et un terminal connecté en USB (un smartphone par exemple) grâce à une prise unique adaptée à tous les voltages. Voyager n’a jamais été aussi simple !
·         Un manche plus léger et un design épuré, pour une expérience et prise en main encore plus agréable
·         Un support pour smartphone ultra-pratique pour positionner un téléphone sur le miroir, afin d’assurer une utilisation optimale de la technologie de détection de position lors du brossage. Ce support est amovible et repositionnable, pour une utilisation flexible en déplacement.
·         Une batterie au lithium-ion assure une plus grande autonomie car elle dure 20% plus longtemps et se recharge 40% plus vite que les batteries actuelles.  Au moins deux semaines de brossages sans recharge !
·         La technologie SmartRing, un système d’éclairage multicolore à 360°, permet aux utilisateurs de choisir entre 12 lumières différentes et de customiser leur brosse à l’aide de l’application Oral-B App, pour une expérience de brossage plus ludique et plus personnelle.
« La brosse Oral-B GENIUS définit une nouvelle norme dans le secteur et changera définitivement notre approche du brossage. Cette solution représente la nouvelle révolution en matière de brossage depuis l’inauguration du segment des brosses à dents électriques, car elle aide à abandonner les mauvaises habitudes, », souligne Stephen Squire, Directeur marketing monde chez P&G. « Il y a deux ans, nous nous étions engagés à proposer des brosses à dent connectées. Aujourd’hui, l’application Oral-B App a été téléchargée près d’un million de fois. Nous avons capitalisé sur ces acquis solides pour renforcer notre positionnement de leader mondial des technologies de soins bucco-dentaires avec la solution Oral-B GENIUS, notre nouveau système de brossage intelligent. »

Inspirée par les dentistes professionnels et développée par les concepteurs de Braun™, la brosse Oral-B GENIUS est le système de brossage le plus abouti, connecté et intelligent du marché. En 2014, Oral-B lançait la première brosse à dents électrique connectée en BluetoothÒ au monde. Depuis, la marque n’a cessé d’améliorer le modèle original, en y intégrant des solutions inspirées des retours d’expérience de ses utilisateurs et des dentistes professionnels. Les visiteurs du salon MWC pourront découvrir en avant-première la brosse Oral-B GENIUS.

La brosse Oral-B GENIUS sera disponible en différents coloris (argent, noir et blanc) sur une sélection de marchés à compter de juillet 2016. L’application Oral-B App 4.1 sera disponible dès le mois de juillet 2016 sur iTunes et Google Play.

Interview de David Jamet, fondateur de Swimbot

David Jamet

David Jamet

Bonjour Monsieur Jamet, pourriez-vous vous présenter à mes lecteurs ?

Avec un passé de nageur de compétition et mon diplôme d’ingénieur en informatique en poche, j’ai travaillé 6 ans aux USA puis presque 20 ans pour Atos, le partenaire informatique mondial des JO depuis Sydney 2000. Fin 2013 j’ai fondé SWIMBOT (BOT voulant dire « Better On Technique, un clin d’œil au ROBOT), avec la vision que les technologies micro informatiques de l’internet des objets (capteurs et microprocesseurs puissants à basse consommation) pouvaient révolutionner l’apprentissage difficile des sports les plus complexes sur le plan technique.

Pourquoi avoir décidé de développer un objet connecté autour de la natation ?

Parce que la natation est le sport de vitesse le plus complexe au monde sur le plan technique: l’eau freine 800 fois plus que l’air, et le même geste peut vous accélérer mais aussi vous freiner ! C’est une discipline mystérieuse, qui connait les meilleures pratiques ? Enfin si vous ne maitrisez pas sa technique, vous pouvez en mourir en 3 minutes ! C’est la première cause de mortalité accidentelle des jeunes enfants.

Quand vous créez une entreprise innovante, il faut vous attaquer à des grands problèmes partagés par des millions de personnes. Plus de deux milliards de gens dans le monde ne savent pas nager. Les accidents de jeunes enfants brisent non pas une mais 3 vies si vous pensez aux parents. Lire la suite de cette entrée »

Système d’information 100% SaaS : les DSI pas d’accord

10249135-systeme-d-information-100-saas-les-dsi-pas-d-accordLa plupart des DSI français estiment qu’un système d’information entièrement en SaaS reste irréaliste. Dixit le dernier baromètre Club Décision DSI / IT Research / JDN.

Lire la suite de cette entrée »

Wiko monte en puissance chez les opérateurs et arrive chez Bouygues Telecom

Nouveau logo

Wiko, qui est depuis juillet 2013 la 2ème marque de mobiles la plus vendue sur le marché français hors opérateurs, poursuit son développement sur le marché des opérateurs en élargissant son référencement.

En 2015, la marque française est progressivement rentrée chez Euro-Information Telecom (NRJ Mobile, CIC Mobile, Crédit Mutuel Mobile…), dans le réseau La Poste Mobile et chez l’opérateur Free Mobile. Lire la suite de cette entrée »

La montre « TAG Heuer Connected » continue de surprendre.

unnamed

A l’occasion du Salon CES à Las Vegas, TAG Heuer présente une collaboration exclusive et inédite avec ses ambassadeurs en dévoilant – en avant-première – les premiers cadrans personnalisés de sa montre connectée.

Hier à Las Vegas en avant-première, symboliquement à l’occasion du CES (Consumer Electronics Show) qui est le plus important salon consacré à l’innovation technologique en électronique pour le Grand Public, TAG Heuer a dévoilé les premiers résultats d’une collaboration inédite et exclusive avec ses ambassadeurs sportifs aux Etats-Unis Tom Brady, Jeremy Lin et Giancarlo Stanton.

Chacun à leur manière, les 3 stars du monde du sport et ambassadeurs de la marque, se sont pris au jeu et ont souhaité participer eux-aussi à l’aventure et au succès de la montre « TAG Heuer Connected » en dessinant un cadran (aussi appelé Watch face), LEUR cadran, personnalisé et exclusif, avec des éléments directement en lien avec leur univers.

Chacun à leur manière, les 3 stars du monde du sport et ambassadeurs de la marque, se sont pris au jeu et ont souhaité participer eux-aussi à l’aventure et au succès de la montre « TAG Heuer Connected » en dessinant un cadran (aussi appelé Watch face), LEUR cadran, personnalisé et exclusif, avec des éléments directement en lien avec leur univers.

Les prochaines Rencontres du Club Décision DSI se tiendront le 4 février

logo-club-decision-dsi

Les prochaines Rencontres de l’innovation technologique du Club Décision DSI se tiendront à Paris. Le JDN est partenaire de l’événement.

Lire la suite de cette entrée »

Le nouveau Wiko Highway Star 4G : beau, puissant et pas cher.

Le nouveau Wiko Highway Star 4G

Le nouveau Wiko Highway Star 4G

Avec le Highway Star 4G, fer de lance des téléphones Wiko, vous pourrez, pour à peine 399 euros, vous procurer un téléphone séduisant, avec une coque en aluminium aux teintes argent, champagne, gris ou turquoise, la sublime couleur qui a servi au test du modèle.

Traitement et affichage

C’est vrai, le prix du Highway Star 4G ne figure pas parmi les plus bas du marché ; néanmoins, vous en aurez largement pour votre argent. Le Highway Star 4G est doté d’un écran en verre résistant aux rayures. De plus, la coque est faite d’un joli métal et s’intègre parfaitement à la structure du téléphone.

L’écran Amoled, très brillant, est pourvu d’une bonne luminosité. En revanche, la résolution n’est pas Full HD, mais en 720p. La caméra du Wiko Highway Star 4G offre une bonne qualité d’image, un équipement photo très complet et même un flash en façade avant pour les selfies. Wiko prend donc très au sérieux la fonction caméra, contrairement à la marque à la pomme. Donc, avec cet objet, vous aurez d’une part, la caméra principale avec 13 mégapixels, d’autre part, un 5 mégapixels pour la caméra selfie, également pourvues d’un flash. Excellent !

Le Wiko Highway Star 4G propose sept modes de prise de vue, dont le HDR et d’autres fonctionnalités telles que le “Smile Shutter”. Même un mode Pro est proposé. L’utilisateur expérimenté pourra paramétrer toutes les options de l’appareil photo avec précision. Les vidéos ne sont pas en reste avec un superbe Full HD.

Le processeur Qualcomm fait le job, il délivre une puissance de 1, 5 GHz avec une architecture octocœur. En outre, nous apprécions la possibilité d’insérer une double carte SIM dans une fente “hybride”. Notons enfin la présence d’un connecteur pour carte micro SD.

L’interface utilisateur simplifiée au maximum fonctionne sous Android. Seules les icônes ont leur propre design, très esthétique. Pour finir, la batterie propose des performances irréprochables. Elle durera près de 22 heures en fonction téléphone et plus de 7 heures en utilisation Internet.

Pour conclure, le Wiko Highway Star 4G correspond tout à fait aux standards actuels de haute qualité. Mais avec son design, parmi les plus beaux du marché, sa puissance, la qualité de son écran Amoled et sa caméra performante, vous aurez en votre possession un téléphone haut de gamme, pour un prix défiant toute concurrence sur ce créneau. Alors, n’hésitez pas, faites-vous plaisir et faites la “star” avec votre superbe Highway 4G !

Note de la rédaction: 18,5/20

Laurent Amar

Une majorité de DSI français prévoit de migrer vers Windows 10 d’ici fin 2017

une-majorite-de-dsi-francais-prevoit-de-migrer-vers-windows-10-d-ici-fin-2017L’indicateur est tiré du dernier Baromètre de la transformation numérique JDN / Club Décision DSI / IT Research. Pour l’occasion, plus de 400 décideurs IT français ont été interrogés.

Lire la suite de cette entrée »

Recherche
Catégories

Notre Partenaire DSI